Spécialités de Chartres

Le Mentchikoff
Ce fin chocolat praliné enrobé de meringue suisse fut créé en 1893 au moment de l'alliance Franco-Russe. De nos jours, de nombreux confiseurs chartrains perpétuent la fabrication de ce délicat bonbon, qui ravit gourmets et gourmands.

Le Pâté de Chartres
Célèbre depuis le XVIIIe siècle, le Pâté de Chartres est un pâté en croûte composé essentiellement de gibiers. A l'origine, on y trouvait des pluviers ou des guignards, oiseaux de passage à Chartres. Ces oiseaux migrateurs disparus, ils furent remplacés dans la recette par le perdreau et le faisan, agrémenté de foie gras, de truffes et d’épices subtiles. Aujourd’hui encore réputé pour sa saveur, les meilleurs cuisiniers chartrains le proposent au menu en particulier à la saison du gibier. A déguster en croûte et en terrine.

L’Eurélienne
Seule bière des années 2000 fabriquée en Eure et Loir, "L’Eurélienne" est brassée, embouteillée sur une exploitation agricole familiale à moins de 10 Km de Chartres. Les matières premières sont sélectionnées et mélangées avec des céréales crues de la ferme, puis transformées et enfin conditionnées. L’élaboration des produits est traditionnelle sans aucune filtration mécanique ni pasteurisation. Les différentes étapes de fabrication, les méthodes de travail sont 100 % manuelles jusqu’au collage des étiquettes.

Lors du Salon de l’Agriculture 2013, l’Eurélienne a reçu la médaille d’argent pour sa bière rousse dans la catégorie « Ambrée » et la médaille d’or dans la catégorie « blonde haute performance » .

Le Rosé de Chartres et la vigne pédagogique de Saint-Brice
En avril 2003, environ 500 pieds de vigne étaient plantés sur un coteau de la résidence du Val de l’Eure à l’initiative de l’Association de la Commune Libre du Village de Saint-Brice. Le 25 septembre 2006, la première vendange du siècle avait lieu à Chartres.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.

La Baguette Retrodor
Réalisée à partir de farine sans additif, résultant d'un subtil mélange des meilleurs blés de Beauce, cette baguette de tradition française se caractérise par une mie crème, à l'alvéolage irrégulier, et une croûte bien dorée. Connue et reconnue en France, elle bénéficie également d'un rayonnement international.

 

Le Macaron
Né à Venise pendant la Renaissance, le macaron s'est répandu au fil du temps dans toutes les régions de France. Réalisé à partir d'une pâte d'amandes pilées, de sucre et de blancs d'œufs, ce délicieux petit gâteau rond peut être fourré de multiples parfums. La "Macaronnerie", à force de recherches et d'essais, a mis au point un procédé de fabrication qui le rend tendre et moelleux.

La Poule au Pot
"Si Dieu me prête vie, je ferai qu’il n’y aura point de laboureur en mon royaume qui n’ait les moyens d’avoir le dimanche une poule dans son pot" aurait déclaré Henri IV. La poule au pot servie dans les familles paysannes fera partie de l’imagerie populaire du règne d’Henri de Navarre, seul roi de France a avoir été couronné en la cathédrale de Chartres, le 27 février 1594. En souvenir de cet événement, un certain nombre de restaurants de la ville et des environs proposent la "Poule au Pot" à leurs menus, notamment pendant la "Semaine Henri IV" (dernier week-end de février-début mars).

Le Sablé de Beauce
Façonné exclusivement à partir de blé issu à 100% de Beauce et d'Eure-et-Loir, le Sablé de Beauce proposé par les Minoteries Viron, provient d'une recette artisanale : deux tiers de farine de Beauce pour un tiers de farine du Perche, tel était le précepte de qualité d'un ancêtre meunier de la lignée Viron. Comprenant une belle proportion d'un vrai beurre de baratte, battu avec des oeufs frais, originaires du terroir beauceron, il est garanti naturel, sans aucun additif. Ne s'émiettant pas, cette petite galette de blé offre une saveur exceptionnelle et se conserve parfaitement.

Le miel de Chartres
Le miel de Chartres est produit, depuis 2008, sur le site des Perriers, non loin du quartier St-Brice. 30 ruches permettent ainsi de produire, chaque année, 300 à 600 kg de miel. Deux récoltes sont réalisées au cours de l’année : une au mois de mai et l’autre durant l’été. A noter également qu’un site pédagogique est proposé sur les toits de la Médiathèque “L’Apostrophe” : 5 ruches produisent 50 kg par an du célèbre “Miel de la Médiathèque”.

Les thés de Chartres
Découvrez quatre thés développés par un torréfacteur chartrain : le "Bleu de Chartres" (en référence au célèbre Bleu de Chartres présent dans les vitraux de la cathédrale), le "Chartres en Lumières" (clin d’oeil à l’événement incontournable), le "Baiser de Chartres" (faisant référence à la Cosmetic Valley), et le "Henri IV" (en hommage au bon roi Henri). Ces quatre déclinaisons raviront les amateurs de saveurs subtiles et légères.

La limonade la Beauceronne
Créée en 1888 par Fernand SAVOURE, c’est Stanislas SAVOURE, 5e génération d’embouteilleurs de limonade, qui a su garder l’authenticité de "La Beauceronne". Celle-ci est Eurélienne à 99 % : eau issue des nappes de Beauce, arômes naturels d’agrumes et sucres de betteraves de la sucrerie d’Artenay.

Le Beauce Cola
Après les corses, les bretons ou encore les nordistes, la Beauce a désormais son cola "made in Beauce". Sorti le 28 mars 2010, le Beauce Cola est un produit eurélien à 98 % puisqu’il est élaboré avec l’eau des nappes de Beauce et le sucre des betteraves de la sucrerie d’Artenay. Le Beauce Cola est proposé sous les formats 1l et 33cl.

Le vitrail de Chartres

Dévoilé au grand public lors du salon national dédié à l’artisanat « Les Artisanales de Chartres » en octobre dernier, le célèbre bleu de Chartres ne s’admire plus seulement dans la cathédrale, il se déguste. David Lambert, artisan pâtissier et chocolatier, a souhaité relier l’histoire culturelle et gastronomique de Chartres : son vitrail et son Mentchikoff. L’alliance donne naissance à un bonbon praliné (amandes/noisette et chocolat noir) et d’une meringue rappelant le Mentchikoff. Sa finition vitrail est obtenue avec un beurre de cacao aux pigments bleus naturels et de la poudre d’or. A déguster d’urgence !

Le Cochelin

Pâtisserie en forme de bonhomme en pâte feuilletée, nature, fourrée au chocolat ou avec de la pâte d'amande, le Cochelin est une spécialité gourmande qui remonte au Moyen Age : produit alors par la Confrérie des Boulangers, il se vendait le soir du 31 décembre afin d’être offert aux parents et amis qui venaient souhaiter la bonne année. Le parrain et la marraine donnaient également un Cochelin à leurs filleuls qui se mariaient. Aujourd’hui, la tradition du Cochelin renaît grâce à l’initiative des pâtissiers de Chartres qui le commercialisent en période de Noël.