Son histoire

Madame de Montespan, qui accoucha à Maintenon, incarne la période où Louis XIV et la France devinrent le centre du monde culturel et artistique.

L’histoire du château de Maintenon est riche. Au cours de votre visite, vous serez surpris par les multiples rebondissements de l’histoire. Les murs de ce château, admirablement bien restaurés et mis en valeur, vous emmènent depuis le 13e siècle jusqu’au 20e avec, à chaque fois la même volonté des propriétaires : rendre le domaine plus beau et plus attrayant.

Plongeons dans son passé !

 

Du moyen-âge à la renaissance

La présence d’un château à cet emplacement est attestée dès le moyen-âge et le 13e siècle avec les seigneurs de Maintenon, la famille Amaury. Ce château restera en leur possession mais des soucis financiers vont les contraindre à s’en séparer. En 1497, Marie de Luxembourg en est la propriétaire. L’écuyer Amaury Loresse gère le domaine pour elle. Malheureusement, les dettes s’accumulent et en 1509, le château est vendu à un bourgeois des affaires qui a fait ses armes sous Charles VIII et Louis XII dont il était intendant des finances, puis François 1er : Jean Cottereau. C’est le début de la renaissance et Cottereau décide de transformer la petite forteresse médiévale en un élégant château comme on pouvait en construire dans le Val-de-Loire. Cottereau marie sa fille Isabeau à un petit noble local : Jacques d’Angennes. Le domaine de Maintenon reste dans la famille jusqu’au 17e siècle.

 

Madame de Maintenon

En 1674, suite à de nombreux soucis financiers, la famille d’Angennes se décide à le vendre à sa plus célèbre propriétaire à savoir Françoise d’Aubigné, alias Madame de Maintenon.

Femme avisée, elle gèrera les avantages de sa relation royale et apportera quelques aménagements et agrandissements du château. Françoise d’Aubigné n’a pas eu d’enfants. Aussi, elle décide de faire de nièce Françoise Amable, fille de son frère, son unique légataire. Elle favorise un mariage prestigieux pour la jeune fille avec Adrien Maurice de Noailles et donne l’intégralité du domaine en dot.

 

La famille de Noailles

Les descendants du couple vont poursuivre la mise en valeur du château. Particulièrement au 19e, où Paul de Noailles décide de moderniser le château tout en apportant de nombreux travaux de restaurations. Paul de Noailles avait épousé Alicia de Mortemart Rochechouart, descendante du frère de Madame de Montespan. Le coupe confie les travaux à Henri Parent et Paul s’emploie à remeubler le château. C’est lui qui écrira une des premières biographies de Madame de Maintenon.

Au 20e siècle, Geneviève de Noailles épouse Monsieur Raindre. Après la 2nde guerre mondiale, ils vont hériter du château, malheureusement très endommagé. Pendant toute leur vie au château, ils le remettront en valeur et favoriseront la découverte du public de ce lieu chargé d’histoire.

En visitant le château, vous traverserez ces grandes étapes de l’histoire mais vous serez également surpris par la richesse de l’ameublement et l’aménagement des différentes pièces.