Maison du Saumon

Maison à colombages du 16e siècle, autrefois échoppes des poissonniers, la Maison du Saumon présente de nombreuses sculptures dont la truie qui file.

Chartres et son secteur sauvegardé abrite de nombreuses maisons restaurées et mises en valeur. La Maison du Saumon est située à quelques mètres de la cathédrale, sur son côté sud, et attirera indéniablement votre attention.

 

Une maison à colombage du 15e et 16e siècles

Pourquoi s'appelle-t-elle la Maison du Saumon ? 

Cette magnifique bâtisse date du 15e et 16e siècles. Son nom est dû au magnifique poisson sculpté sur une des six consoles de la façade qui soutiennent l'encorbellement du premier étage. Le saumon était l’enseigne des échoppes qui se trouvaient ici. À cet endroit se tenait le marché au poisson qui a donné son nom à la rue de la Poissonnerie, comme l'atteste un plan de la ville de 1553. Cette maison à colombage appartenait à une dame, Catherine Maubuisson, qui était à la tête d'un important négoce d'import-export. Regardez bien la façade : de nombreuses sculptures de la même époque sont visibles au rez-de-chaussée comme au premier étage. Ainsi, vous pouvez admirer une Annonciation et au-dessus du saumon, Saint-Michel terrassant le dragon.

Qu'est-ce que "la truie qui file" ?

Sur la console du deuxième étage, à l'angle de l'étroite rue du Poisson Doux, est représentée une truie ligotée avec sa quenouille et son fuseau. Ce thème, comme celui de l'âne musicien à la cathédrale, est emprunté à une fable de Phèdre et rappelle le passant à une sage humilité : n'entreprenez point de besogne incompatible avec vos dispositions naturelles, "Une truie n'est pas faite pour filer."

 

Un édifice entièrement restauré

En 1944, une bombe tombe dans la cour à l’arrière de la maison et celle-ci est entièrement soufflée par l'explosion. La toiture et la charpente du toit sont incendiées. Après la guerre, les Monuments Historiques entreprennent des travaux de restauration qui s'étaleront de 1950 à 1956. Ceux-ci ne concernent que la façade et les combles, seuls éléments protégés au titre des Monuments Historiques.

Regardez attentivement au 2e étage : les motifs animaliers sculptés comme le papillon ont été ajoutés lors de la restauration. Réalisés au 20e siècle, ils sont néanmoins faits dans un total respect de l’architecture du 16e siècle.

Si vous poussez la porte, l’Office de Tourisme vous accueille, vous informe et vous suggère de nombreuses idées de découvertes. Une raison de plus pour s’arrêter place de la Poissonnerie et découvrir la Maison du Saumon, vous ne trouvez pas ?