Journées Européennes du Patrimoine : Maison Picassiette

Culturelle à Chartres

  • Chef d’œuvre de l’art Brut, la Maison Picassiette est l’ouvrage de Raymond Isidore, né à Chartres le 8 septembre 1900. Issu d'un milieu défavorisé, il emménage en 1928, dans une petite maison qu’il construit, dans le quartier de Saint-Chéron.

    Quelques années après cette installation, lors d’une promenade, il ramasse des morceaux de verre et de porcelaine dont il fait une mosaïque pour décorer l’intérieur de sa maison. Petit à petit, il recouvre les murs intérieurs et extérieurs ainsi que les meubles, de mosaïques de tessons ou de peintures. Son activité lui confère une certaine notoriété qui n’affecte pas sa simplicité. Il devient alors le pique-assiette, le "Picassiette". En 1956, il agrandit sa maison et continue seul à orner les nouvelles surfaces ainsi créées, s’isolant de plus en plus dans sa création et vis-à-vis des autres. Il décède le 6 septembre 1964. Il utilisa 15 tonnes de tessons de vaisselles et de verres multicolores, qu’il allait chercher dans les décharges publiques.