Maurice de Vlaminck : l'après d'un fauve

Conférence ,  Culturelle ,  Historique à Chartres
  • Maurice de Vlaminck fut lutteur de foire, coureur cycliste, romancier mais avant tout peintre. En 1905, avec Derain, il participe à l'aventure du fauvisme. En 1925, il s'installe à Reuil-la-Gadelière. C'est là qu'il immortalise les paysages du Thimerais et du Perche.

    Issu d’une famille de musiciens flamands, c’est très tôt qu’il quitte sa famille pour travailler à Versailles en tant que mécanicien. Passionné par le cyclisme et la peinture, il se tournera définitivement vers celle-ci après ses rencontres avec André Derain et Van Gogh. En 1905, avec Derain, il participe à l'aventure du fauvisme. C’est en s’installant dans un manoir appelé "La Tourillière" à Rueil–la-Gadelière en 1925, que Vlaminck peint de nombreux paysages inspirés du Thimerais, du Perche et de la Beauce. Après 1940, il se consacre à la littérature et déclare : "Je n’ai jamais rien demandé. La vie m’a tout donné. J’ai fait ce que j’ai pu, j’ai peint ce que j’ai vu." Conférence par Esther Gibut, guide-conférencière.

  • Tarifs
  • Adulte
    À partir de 8,50 €
  • Tarif enfant

    • De 5 à 12 ans

    À partir de 4,50 €