-A +A

Antiquités Lassaussois

Une histoire familiale et une histoire de passion

Il y a des boutiques où l’on rentre juste pour le plaisir. Celui des yeux tout d’abord : il faut reconnaître que la vitrine, toujours harmonieusement agencée, me fait des clins d’œil régulièrement. Meubles d’époque, objets de décorations, œuvres d’art : quand je passe devant, j’ai comme une petite sensation de boutique ancienne à la parisienne. Et pour tout vous dire, je me surprends souvent à m’arrêter pour regarder ces objets et en imaginant presque leurs petites histoires… C’est là que rentre en compte l’autre plaisir.

Pousser la porte de la boutique, ce n’est pas rentrer dans un magasin. C’est rentrer dans un lieu chargé d’histoire, une véritable tradition familiale.

Véronique, C Chartres Tourisme

La famille Lassaussois vous racontera l’histoire des objets, vous conseillera sur votre décoration, vous livrera toute sa passion et le vécu de chaque meuble, œuvre ou petit objet qui s’offrent à vous.

Un jour où mon filleul me lançait le défi « pour mon Noël, je veux des soldats de plomb anciens », en ajoutant le calibre, l’époque et les couleurs : ce fut pour moi un moment de panique. Comment relever le challenge et trouver la perle rare ? Je poussais donc la porte de la boutique en me disant que tout allait être hors de budget : impossible même pour un cadeau. J’expliquais ma demande (un peu "en mode perroquet" qui n’y connaît pas grand-chose, je dois l’avouer) et je donnais timidement mon budget, en me disant que j’allais avoir droit à « oh lalala, ça va être compliqué » (certainement plus doux et soft, mais tout comme). Mais pas du tout, de comparaison de petits soldats de l’époque Napoléonienne à petits soldats de l’époque coloniale, je trouve mon bonheur. Madame Lassaussois m’explique même les différences de réalisation entre les deux marques. Tandis qu’elle me prépare mon paquet cadeau, je profite pour regarder la boutique en détail. Quel bonheur ! Des petits objets côtoient des grands meubles… Et je me dis que, plutôt que de regarder toujours à l’extérieur : je devrais pousser la porte plus souvent.

Si je vous dis qu’à l’approche des fêtes, chaque année, leur crèche napolitaine en vitrine attire tous les regards, je suis sûre que vous aurez vous aussi envie de pousser les portes !