Nos coups de cœur sorties et gourmands

Découvrez des adresses gourmandes et lieux de sortie à ne pas manquer de Chartres et son agglo ! Découvrez notre sélection coups de cœur.

Que cela soit pour boire un verre ou manger de bons petits mets : Chartres et son agglomération regorge de bonnes adresses. Chacun a un charme qui le rend unique à nos yeux. Cela tient à un détail, celui qui fait la différence. C’est ce que nous souhaitons vous faire partager au travers de ces coups de cœur : nos endroits de prédilection pour sortir et manger dans Chartres et ses environs.

Outre nos propres expériences, cet espace est aussi le vôtre. Découvrez des avis de clients et de blogueurs sur des lieux à ne pas manquer dans notre belle cité et ses alentours : un bon restaurant, un bar insolite pour boire un verre ou encore un lieu sympa pour se déhancher sur le dance floor.

 

Notre coup de coeur du moment : Les plats du week-end de Thomas Parnaud

Qui a dit que confinement devait rimer avec "repas de pâtes uniquement" ? Ne pas sortir ne signifie pas ennui culinaire et gastronomique. Alors, lorsque les réseaux sociaux nous ont annoncé que le Grand Monarque et son chef étoilé, Thomas Parnaud, proposaient des menus à emporter le week-end, je vous avoue que des petites étoiles ont commencé à briller… Et les papilles à saliver. Le restaurant allait s'inviter à la maison.

Thomas Parnaud au 11, Cours Gabriel - © Véronique Domagalski

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Nous décidons même, grands fous que nous sommes à commander par e-mail avant même que le chef n'ait fait sa carte. Il faut savoir déjà que pour le menu (entrée/plat/dessert) à 39€/ personne, 4€ sont reversés aux hôpitaux de Chartres. Nous sommes dans un esprit gastronomique, c'est vrai, mais aussi solidaire. Vous voulez un grand vin pour déguster votre repas ? Pas de souci, la cave du grand Monarque vous est ouverte.

Le jour J, rien de plus simple : rendez-vous est donné au Cours Gabriel (entre 10h et midi), à deux pas du Grand Monarque… Et là, surprise : c'est le chef lui-même qui vous accueille. Petite explication pour faire réchauffer le repas et c'est parti : direction la maison.


 

Plutôt adepte des dîners que des déjeuners, nous choisissons de le mettre au frais en attendant et, pendant que Monsieur fait la dernière balade canine obligatoire, je décide de mettre les petits plats dans les grands. Là… Angoisse totale : quand on est au restaurant, l'assiette vous arrive belle, superbement dressée. Et pour tout vous dire, ce n'est pas ma spécialité. Mais hauts les cœurs, la belle vaisselle est de sortie : je me lance !

Tout d'abord, dégustation du Pâté de Pâques (pâté de Chartres avec un œuf). Ce délice bien chartrain est toujours un régal. La tradition est là et, si vous ajoutez à cela une gorgée d'un nectar de Bourgueil, les papilles sont bien réveillées, charmées, prêtes à déguster d'autres agapes.

Le plat est annoncé : saumon sauvage, beurre d'agrumes et purée de betteraves de Beauce. Le chef m'avait dit 10 minutes à 150°. Je suis scrupuleusement ses consignes et le résultat est parfait. Je dresse les assiettes (Oh lala ! Que c'est difficile !) et direction la table. J'avoue que la purée de betteraves m'inquiétait un peu. Je n'avais jamais goutté et le résultat est un vrai ravissement. Le beurre d'agrumes relève encore plus la note et le petit mélange salé sucré opère comme par magie. Nous nous régalons. Le saumon est dégusté avec quelques pointes de betteraves : nous prenons notre temps, conscients qu'il faut véritablement déguster ce plat, ou plutôt ce met délicat. Bravo à notre chef étoilé : ce plat était véritablement une réussite.

Le dessert n'est pas en reste : chou farci au chocolat grand cru. Alors évidemment, le chocolat à Pâques, c'est une tradition, comme les œufs. Petite entorse au menu du chef, il nous restait quelques fraises du marché que je dispose à côté des choux. Et le résultat est parfait ! Le cœur de la pâtisserie, aux allures de Paris Brest, me comble d'aise. Je me régale ! Quel festin !

Et aujourd'hui, Monsieur me dit : "C'est quoi le menu de la semaine prochaine ?". Et si prenions le bon côté du confinement ?
 

Pour commander les petits plats du week-end de Thomas Parnaud, c'est par ici !

 

- Véronique (C'Chartres Tourisme)

 

Découvrez nos autres coups de coeur