Ses portails

La cathédrale de Chartres est une bible de pierre. Ses 3 façades et 9 portails comportent plus de 1500 statues et sculptures très bien préservées.

Véritable résumé de l’art roman et de l’art gothique, les 3 façades de la cathédrale de Chartres aux 9 portails entièrement sculptés, vous invitent à une découverte de la statuaire médiévale. Ces portails étaient autrefois entièrement peints. Si vous avez la chance de venir pendant la période de Chartres en lumières, le portail nord vous donnera cette l’illusion de voir ces peintures renaître.

 

Le portail royal : majestueuse transition entre art roman et gothique

Un statuaire, témoin de l’évolution des styles

Construit entre 1145 et 1150, le portail royal a été réalisé dans cette période très brève, charnière de l’art roman et art gothique. Observez les grandes statues des ébrasements, appelées les statues colonnes, tant elles semblent épouser la forme de l’architecture.

Les plis des vêtements accentuent leur verticalité, telle qu’on pouvait le voir à l’époque romane. Cependant, certains détails expressifs comme le sourire de la Reine de Saba au portail central, ou les voiles délicats des reines ou encore les ceintures, annoncent déjà la finesse et le réalisme de l’art gothique (moins hiératique et spirituel que l’art roman). Et si certaines statues semblent encore être prisonnières de la pierre, d’autres amorcent des mouvements timides. Plusieurs ateliers de sculptures ont travaillé sur le chantier de la façade. Le portail central est attribué au Maître de Chartres, contemporain de la construction de la basilique de Saint-Denis. L’art gothique est annoncé !

Un portail qui raconte une histoire

Sur le plan iconographique, l’ancien et le nouveau testament y sont représentés. Le nouveau testament prend place telle une frise au-dessus des statues colonnes : ce sont les vies de Marie et de Jésus qui sont racontées ici aux pèlerins. Les statues colonnes, quant à elles, représentent prophètes, rois et reines de l’ancien testament : David, Salomon, la Reine de Saba ou encore Abraham. Les 3 tympans représentent 3 temps des mystères de la foi : Ascension, Christ en majesté au Jugement dernier, l’Incarnation.

Lors de votre passage dans notre cité médiévale, admirez les voussures (arcs sculptés du porche) des 3 portails de cette façade. 3 thématiques y sont représentées :

  • travaux des mois et signes du zodiaque,
  • vieillards de l’apocalypse,
  • arts libéraux représentés par des femmes, symbolisant les matières enseignées dans les écoles de Chartres accompagnées de savants de l’antiquité.

Chaque sculpture est un véritable plaisir pour l’œil… Si votre regard se porte sur les colonnettes sculptées entre les grandes statues, vous vous régalerez de voir leur aspect totalement ciselé.

 

Le portail sud

Le portail sud a été réalisé entre 1205 et 1225. Au centre, c’est le Christ enseignant qui vous accueille. De chaque côté, l’histoire de l’église vous est racontée en différentes scènes et grands personnages. Depuis les apôtres jusqu’aux saints contemporains de la construction de la cathédrale, les grands noms de l’église apparaissent. Les histoires de Saint Étienne et de Saint Martin figurent en bonne place aux tympans et linteaux des portails latéraux. Si vous prêtez attention, faites la rencontre de Fulbert, évêque de Chartres qui construisit la grande cathédrale romane, mais aussi de Saint Nicolas, saint très populaire dans le royaume à cette époque.

Vous sourirez certainement en observant attentivement le linteau du portail central avec la pesée des âmes et le jugement dernier. Les bienheureux sont accueillis sur votre gauche par les anges tandis que les damnés sont précipités dans la gueule ouverte de l’enfer sur votre droite.

 

Le portail nord : portail de l’alliance

Réalisé entre 1210 et 1225, le Portail nord est appelé le portail de l’Alliance. La plupart des scènes représentées sont issues de l’ancien testament. Au portail central, c’est Sainte Anne tenant Marie dans ses bras qui accueille le visiteur. Dans les voussures, la création du monde montre toute la délicatesse du premier temps de l’art gothique. Aux ébrasements, vous admirerez 10 grandes statues représentant les grands noms de la bible depuis Melchisédech à Pierre en passant par Abraham, Moïse, David ou encore Jean-Baptiste. Fait insolite ! C’est sur cette statue de Jean-Baptiste que vous observerez des traces de polychromie : du bleu au niveau de l’auréole et un peu de vert sur le dos du dragon à ses pieds.

Au portail de droite, admirez au tympan l’histoire de Job et au linteau le jugement de Salomon, tandis que Balaam, Joseph, la Sybille et la reine de Saba prennent place sur les côtés. Vous pourrez ainsi comparer les deux sculptures représentant cette reine de Saba : encore très romane au portail royal, totalement gothique et élégante au portail nord. Aux voussures, ce sont de nouveau les signes du zodiaque et les travaux des mois qui retiendront toute votre attention.

Que vous soyez érudit ou non, passionné de théologie ou non, les portails de la cathédrale de Chartres vous offrent différentes manières d’apprécier l’édifice. Laissez-vous conter la cathédrale et subjuguer par la légèreté de ses sculptures.

Envie de pousser plus loin ? N’hésitez pas à suivre les visites guidées de la cathédrale et le soir, prolongez la magie avec Chartres en lumières.