Théâtre : Stabat Mater furiosa - De Jean-Pierre Siméon

Théâtre à Le Coudray
pexels-monica-silvestre-713149pexels
  • Stabat Mater Furiosa est le cri d'amour solitaire d'une femme qui se révolte contre la violence. Mis en scène par Emmanuel Ray, avec les participants à l'atelier de Recherche Adultes du Théâtre en Pièces.

  • On n’entend pas le pas d’un homme qui va à son travail et quand un homme court vers ce qu’il aime c’est son souffle qu’on entend mais quand la foule des guerriers se met en chemin c’est son pas d’abord qu’on entend son pas qui martèle oui les coups du marteau sur la terre le pas qui frappe et qui dit je suis là je suis partout. Une femme qui se tient debout et refuse de comprendre. Évoquant un passé encore parfumé des odeurs du basilic de son enfance, elle pousse un cri violent contre la...

    On n’entend pas le pas d’un homme qui va à son travail et quand un homme court vers ce qu’il aime c’est son souffle qu’on entend mais quand la foule des guerriers se met en chemin c’est son pas d’abord qu’on entend son pas qui martèle oui les coups du marteau sur la terre le pas qui frappe et qui dit je suis là je suis partout. Une femme qui se tient debout et refuse de comprendre. Évoquant un passé encore parfumé des odeurs du basilic de son enfance, elle pousse un cri violent contre la guerre, contre l'homme de guerre. Non pas un cri qui comble le silence sur les ruines mais qui accuse le vide. Dans la teneur tragique des tentatives inutiles, elle fait encore le pari sur la vie et affirme, dans un ultime chant d'espoir, une rémission possible.