-A +A

Et si on entrait dans les coulisses de Chartres en lumières ?

Devant les illuminations de Chartres en lumières, je reste émerveillée par ce qu’implique cet événement, autant en moyens humains que techniques.

 

Les artistes derrière Chartres en lumières

Ce sont les créations graphiques des scénographes qui donnent sa signature à l’événement. Chacune d’entre elles a son histoire et chaque artiste y appose sa patte. Arrivée depuis 2016 dans la destination, je suis toujours amusée de découvrir les nouvelles scénographies. Ces dernières ont toujours un je-ne-sais-quoi qui vous surprend. Si vous êtes fan de spectacles sons et lumières, la ville de Chartres est faite pour vous.

Par exemple, Luna nous conte une belle histoire d’amitié à travers l’espace, un concentré de magie pour les petits comme pour les grands. On ne peut s’empêcher d’être émerveillée quand on la voit.

Dans un autre style, l’Église Sainte-Foy m’a également beaucoup plu avec sa scénographie interactive. Pour sa part, elle mise sur l’interactivité. À chaque fois que j’y ai emmené des proches, je les ai vus instantanément replonger en enfance. L’idée est de créer sa propre scénographie à travers 4 grandes thématiques proposées. Comme des enfants, on a envie de tout tester et de laisser parler notre imagination. 

Je trouve que face à ces renouvellements, on sent que le service en charge de Chartres en lumières est impliqué pour guider les artistes et les emmener à redoubler de créativité. Du coup, j’ai hâte de découvrir chaque nouvelle scénographie car chaque nouveauté est toujours plus ludique.

 

Le matériel et l’équipe technique permettant l’illumination de Chartres

Lors d’une visite guidée Chartres en lumières proposée par l’Office de Tourisme de Chartres Métropole, plusieurs indications m’avaient été données sur les moyens humains et techniques derrière l’événement. Il suffit d’observer le planning technique présenté sur le site officiel de Chartres en lumières pour se rendre compte qu’ils ne sont pas négligeables.

Je suis toujours impressionnée quand je me rappelle certaines dimensions de cet événement, à découvrir d’avril à octobre.

  • Par ses chiffres-clés : pour mettre en lumières et en musique la ville, c’est une 40aine de projecteurs et vidéoprojecteurs qui sont disposés à travers les rues. Par ailleurs, au quotidien, c’est une équipe de 7 personnes qui est aux petits soins de Chartres en lumières pour qu’il émerveille visiteurs comme habitants de la ville. Et, pour la Fête de la lumière, c’est environ 250 personnes qui répondent présentes afin de nous garantir une belle soirée ponctuée d’animations en tous genres.
  • La variété des technologies utilisées : pour projeter les scénographies sur les sites incontournables de la ville, divers projecteurs et vidéoprojecteurs sont utilisés. C’est amusant de voir les différentes méthodes employées. Par exemple, c’est un simple rétroprojecteur, tel que ceux que l’on peut voir dans les salles de classe, qui permet pour la projection de la Colombe de la Paix par Lumière de Verre (anciennement Artway Chartres).

Alors que pour d’autres scénographies, ce sont désormais des dispositifs laser et 4k qui sont exploités pour des mises en lumières du patrimoine en haute définition.

 

Pour conclure cette expérience, je vous propose de consulter cette vidéo réalisée par la Ville de Chartres et qui nous permet d’apercevoir véritablement les coulisses de Chartres en lumières. Elle nous emmène à la rencontre des techniciens et nous fait entrer dans la tour de contrôle de la scénographie du portail royal de la cathédrale de Chartres.

- Aude (C'Chartres Tourisme)