Façades & fresques

En prenant le temps de lever les yeux dans les rues de Chartres et alentours, on découvre des trésors d’architecture et de surprenantes découvertes.

La ville s’est enrichie de nombreux sites et maisons remarquables au fil du temps, dont des fresques et des façades qui méritent le détour lors de votre venue en centre-ville de Chartres ou dans sa proche périphérie.

 

Les fresques murales et façades de Chartres

Les fresques de Bel-Air

Au nord de Chartres, les immeubles du quartier de Bel-Air dévoilent 4000m2 de trompe-l’œil. Réalisées par Cité-Création, les fresques de Bel-Air se composent de 16 panneaux aux thématiques distinctes représentatives de l’identité de Chartres et de son agglomération, et plus largement de la Beauce.

On y découvre ainsi des représentations de l’architecture du centre-ville avec ses maisons à pans de bois, d’une scène de fauchage de blé, de vitraux mais également une valorisation du parfum en référence à la Cosmetic Valley. Par ailleurs, il est amusant de savoir qu’à travers les détails de ces fresques, les artistes ont souhaité mettre en scène des habitants du quartier.

La fresque De Lattre de Tassigny

Si l’on revient en cœur de ville de Chartres, une autre fresque est à la vue des curieux : "Chartres en scène". Elle se veut un hommage au Général Marceau. Originaire de Chartres, il est renommé pour ses faits d’armes au sein de l’armée révolutionnaire.

Sur cette fresque murale de 170 m², il se fond dans le décor d’une scène de cinéma. Réalisée par Cité-Création, 300 litres de peinture ont été nécessaire pour sa composition.

La fresque du cinéma "Les Enfants du Paradis"

En 2017, les monstres sacrés du cinéma sont mis à l’honneur sur l’une des façades du cinéma Les Enfants du Paradis. Ce temple du 7ème art est un site remarquable en soi avec son réaménagement imaginé par Rudy Ricciotti. Cette fresque murale a été réalisée par A. Fresco.

Ainsi, plusieurs personnalités du grand écran se côtoient dans un décor de théâtre en compagnie du "Monsieur Cinéma" de Chartres : Albert Blanchard. Célébrité locale, il a été figurant dans de nombreux films et était l’ambassadeur de Chartres auprès des sociétés de production. Grâce à son travail, plusieurs films ont pu être tournés dans notre cité médiévale dont en 2016, une scène du film "Rodin" avec Vincent Lindon.

Le Pichet : une façade art déco à ne pas manquer

Dans la rue du Cheval Blanc, une façade retient l’attention des promeneurs. Il s’agit de celle du restaurant Le Pichet 3. Les locaux sont composés de deux maisons du Moyen-Âge mais chacune dispose de son propre caractère. L’une des devantures mêlent bois et briquettes rouges tandis que l’autre est faite d’un décor en céramique et fut présenté à l’exposition universelle de Paris en 1900.

 

Les fresques murales dans l’agglomération

De nombreuses fresques en trompe l’œil sont à découvrir dans des communes proches de Chartres. À Jouy, Gellainville, Barjouville ou encore Saint-Germain-Le-Gaillard, des transformateurs se sont parés de couleurs pour le plus grand bonheur des promeneurs passant à proximité. Ce sont deux artistes peintres Patrick Viette et Gérard Denin qui sont à l’origine de ces œuvres d’art, donnant une identité locale à ces structures urbaines. 

 

Ceci n’est qu’une liste exhaustive des trésors architecturaux qui peuplent Chartres et son agglomération.

Partagez-nous vos plus belles découvertes sur les réseaux sociaux avec #chartrexperience !