-A +A

Premier Combat, roman de Jean Moulin

Jean Moulin y retrace l’arrivée des troupes allemandes en juin 1940 mais aussi son implication et son soutien auprès des Chartrains et des réfugiés.

Jean Moulin occupa les fonctions de préfet d’Eure-et-Loir du 22 février 1939 au 2 novembre 1940. C’est à partir de cette date qu’il entre dans la clandestinité. Mandaté par le Général de Gaulle, il réussit à coordonner les différents mouvements de la Résistance Intérieure et fonde le Conseil National de la Résistance.

Nous vous proposons de parcourir quelques lignes poignantes extraites de son roman "Premier Combat".

"Chartres, le 15 juin 1940, 20h30. A la Cathédrale, un spectacle pénible m’attendait : au fond de la plus profonde crypte, éclairée par quelques veilleuses, gît, sur des matelas et des civières, toute une humanité meurtrie."

"Chartres, le 17 juin 1940, 6h00. Les Allemands pénètrent rarement de nuit dans les villes, mais maintenant ils ne doivent pas tarder à arriver… Nous décidons d’attendre les Allemands dans la cour de la Préfecture. Mgr LEJARDS à ma droite, M. BESNARD à ma gauche, nous échangeons de tristes réflexions sur les événements. Nous sommes face au drapeau qui flotte toujours au-dessus de la grille d’entrée. Nous nous surprenons à le regarder intensément, comme si nous voulions en emplir, en rassasier nos yeux pour longtemps…"

Jean MOULIN, Premier Combat, 1941, Éditions de Minuit, 1947, 1983

Apprenez-en plus sur l’histoire de ce héros de la résistance en marchant dans ses pas à Chartres.