-A +A

Carrière de Berchères

La pierre qui servit pour la construction de la cathédrale est un calcaire extrait à quelques kilomètres de Chartres, dans la carrière de Berchères.

Cette carrière est située à environ 14 kms (par le chemin des carriers) de Chartres dans le village de Berchères-les-Pierres. Exploitée dès le 11e siècle, la carrière connaît une activité intense pendant tout le moyen-âge. En effet, de nombreuses constructions d’alors sont édifiées en pierres de Berchères.

 

Les pierres de la cathédrale : aussi solides que belles

La propriété majeure de ce calcaire est sa résistance à l'écrasement, aux énormes pressions verticales et poussées. De plus, la pierre possède la propriété d’être non-gélive : entendez par là, qu’elle résiste au gel et aux intempéries et n’éclate pas lors de périodes grands froids. On dit aussi que ce calcaire, qui se polit aisément, durcit au fil du temps.

Grâce à la pierre de Berchères, la cathédrale de Chartres serait donc "indestructible" ! Vous remarquerez aussi, et là, ce sont les photographes qui vont se régaler, que ce calcaire prend une teinte un peu ivoire au fil du temps. Cette couleur beige est particulièrement visible juste après la pluie quand le soleil inonde de nouveau l’édifice. En un mot : comme le bon vin*, la pierre devient plus belle avec l’âge.

 

Quels sont les métiers liés à la carrière de Berchères ?

Dès la construction de la cathédrale de Fulbert, le chantier des carrières devient intense. C’est un vrai travail d’équipe : le maître carrier n’est pas le seul à l’ouvrage. Il a, à ses côtés, les trancheurs, et les soucheveurs qui extraient les bancs de pierres pour faire les moellons ainsi qu’une multitude de petites mains : les "bricoleurs".

La pierre de Berchères est extraite. Vient le délicat moment du transport. Il faut faire ces 14 kms. Dans le livre des miracles de Notre-Dame, on raconte de nombreuses histoires sur les pèlerins qui auraient transporté des pierres pour la cathédrale : certains, égarés la nuit dans la Beauce, auraient retrouvé leur chemin par miracle grâce à une lumière dans la nuit. Les bardeurs et charretiers sont à l’ouvrage sur ces routes difficiles. Il n’y a pas qu’un chemin : les carriers savaient lequel prendre en fonction de la saison et de la météo.

De nos jours, pour avoir une idée de ce cheminement, vous pouvez faire "la Bercheroise", une randonnée proposée en juin où vous traverserez une partie du plan vert et des lieux historiques méconnus.

 

Sculptures et portails : aussi en pierres de Berchères ?

En regardant attentivement la cathédrale après votre parcours de carrier, vous remarquerez la différence de teinte et de grain entre la pierre de construction et la pierre des délicates sculptures des portails. En effet, la statuaire a été réalisée à partir d’un calcaire beaucoup plus tendre provenant de l’Oise ou de l’Eure, et là, il était acheminé par bateaux !

Pour finir votre "parcours de la pierre", baissez les yeux sur les bordures de trottoirs. Comme la cathédrale de Chartres, c’est de la pierre de Berchères qui les constitue. Les bonnes traditions ne se perdent donc pas !

 

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.