-A +A

Maîtres-verriers : visite des Ateliers Loire à Lèves

Chartres, Capitale de la lumière et du parfum, mais pas seulement. Notre ville est aussi connue pour son artisanat d’art, notamment autour du vitrail.

Découverte d’un charmant atelier de maîtres-verriers

En compagnie de quatre de mes collègues, nous avons visité l’atelier de maître-verrier de la famille Loire. Situé à 10 minutes en bus du centre-ville de Chartres, le domaine vaut le détour. La réputation des ateliers de la famille Loire n’est plus à faire. Elle compte des vitraillistes renommés, de père en fils. En attendant le début de la visite, nous avons pu nous promener dans leur beau jardin surnommé la "vitrailleraie". Il s’agit en fait d’une exposition de plein air où l’on peut admirer plus de 80 œuvres.

Après cette balade dans le domaine, nous avons fait la rencontre d’Amy, une excellente guide qui nous a mené au cœur des ateliers dans lesquels elle nous a expliqué les différentes étapes de création d’un vitrail. Ici, on utilise les mêmes techniques qu’au XIIIe siècle. C’est une manière d’entrer dans le quotidien de l’atelier ! Nous avons même pu voir des artistes à l’œuvre.

L’atmosphère, qui règne dans les différentes pièces de cet atelier, est indescriptible. Échantillons de verre multicolores aux fenêtres, outils de toutes formes et croquis traînant sur les établis de bois… un charme se dégage de ce décor ! Et que dire de cet artiste qui a travaillé un morceau de verre sous nos yeux. En l’espace de quelques secondes, il a réalisé un cercle parfait dans une épaisse plaque de verre et tout ça, presque les yeux fermés ! Une performance qui nous a laissé sans voix.

 

Découverte de l’histoire d’une grande famille de maître-verriers : les Loire

La famille Loire est connue à travers le monde. Le grand-père, Gabriel, fondateur des ateliers a notamment réalisé près de 2000 m² de vitraux pour l’église du Souvenir de Berlin. Au sein de leur domaine, nous pouvons admirer la maquette d’origine qui ne peut être comparée à l’immensité de l’œuvre originale. Cependant, il nous montre la singularité de cette composition réalisée dans des tons bleus dont les nuances varient joliment en fonction de la luminosité extérieure. Le procédé n’a jamais été reproduit par la suite.

C’est sur cette intriguante découverte que s’achève cette visite des ateliers Loire. Sur le chemin du retour vers l’Office de Tourisme, nous sommes tous d’accord sur le fait qu’il s’agit d’une belle idée de sortie et que nous la recommanderons à coup sûr. On ne peut que conseiller de s’y rendre si l’on est intéressé par l’art du vitrail.

Et si vous y faisiez aussi un tour ?