-A +A

Des crêpes et des galettes…

Crêpes ou galettes ? C’est essentiellement une question d’ingrédients et de géographie : en Basse Bretagne - à l’Ouest de l’axe Vannes/Saint Brieuc-, on mange des crêpes, soit de froment (sucrées) soit de blé noir ou sarrasin (salées). En Haute-Bretagne, autour de Rennes, on voue un véritable culte à la galette-saucisse, une saucisse de porc enroulée dans une galette de sarrasin !

Dans votre agglomération, quelques crêperies mettent à l’honneur cette spécialité bretonne magnifiée par les beaux produits du terroir eurélien… Une halte chez Crep’salads m'a amené à faire un tour de piste de Chartres à Maintenon, en passant par Lucé…

Un peu d’histoire : la Chandeleur et les galettes…

La Chandeleur commémore la présentation de Jésus au Temple, quarante jours après sa naissance et depuis 472 elle a été associée aux "chandelles" utilisées lors des processions aux flambeaux. On offrait alors des "oublies" - ou galettes - aux pèlerins. Ainsi serait née la tradition des crêpes et, comme le dit le proverbe : "Si point ne veux de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur."


Coup de coeur : Crep’salads et sa farine bio faite maison

Façade de crep'salads

Dans ce charmant restaurant de la rue Serpente, Didier Hérisson élabore sa propre farine de sarrasin bio, qui sert de base à de nombreuses galettes de qualité. Contrairement aux produits industriels, on découvre ici une farine "vivante", riche en goût et en nutriments. Transformées au dernier moment, les graines de sarrasin nature ou torréfié donnent une galette plus équilibrée, sans amertume, plus digeste. A partir de cette excellente pâte, il n’est plus qu’à profiter d’une carte riche de produits locaux (œufs de Debray, légumes de la ferme…) pour satisfaire une large clientèle, chartraine ou touristique.

Comme le dit avec humour Didier Hérisson, "une crêperie c’est un peu comme une auberge espagnole", un lieu où l’on vient autant pour le cadre, l’accueil, la convivialité, que pour le produit lui-même. Crep’salads dispose également de deux terrasses, avec un bel olivier qui est le témoin des conversations.


D'autres adresses toutes aussi gourmandes pour fêter la Chandeleur

  • La Picoterie : à deux pas de la Cathédrale, un fameux restaurant de crêpes, où la qualité des produits Terre d’Eure et Loir le dispute à l’originalité des recettes d’un véritable cuisinier. Incontournable. 
  • Crêperie Les Trois Lys : un coup de cœur pour la belle maison à colombages, l’ambiance conviviale, la qualité des produits locaux, et la gentillesse d’Alexandra et Benjamin.
  • Crêperie La Poêle percée : une adresse qui gagne à être connue pour ses excellentes galettes et crêpes sucrées et la gentillesse du service. Parfait avant le spectacle !
  • Le Phare Saint-Louis : dans un décor bleu et blanc contemporain, à deux pas de l’Hôtel de Ville, une carte variée, qui laisse même une place à des galettes veggie. Un lieu familial, ouvert toute l’année.
  • Crêperie du Cygne : en plein centre-ville, une adresse pratique pour l’avant ou l’après shopping, qui sert de savoureuses galettes et crêpes de qualité, en salle ou sur une agréable terrasse aux beaux jours.
  • Brocéliande : depuis 4 ans on se régale au centre de Lucé avec des crêpes et galettes, dans la pure tradition bretonne. Une adresse chaleureuse, simple et charmante.
  • Fleur de Blé : à deux pas du Château de Maintenon, un restaurant familial et sympathique, où l’on se sent comme chez soi et l’on assiste en direct à la confection de sa commande grâce à la cuisine ouverte. Une qualité qui ne se dément pas.

 

- Philippe Rossat (C'Chartres Tourisme)