-A +A

Se détendre au complexe aquatique l'Odyssée

Après une semaine difficile, il est bon de prendre du recul sur le tumulte de la ville sans pour autant la quitter, en venant nager à l'Odyssée.

Je ne me sens pas l’âme d’une championne de natation. Cependant, faire quelques longueurs dans l’eau avec la cathédrale de Chartres en toile de fond, c’est la garantie d’un moment de pur bonheur. Lors de ce moment détente à l’Odyssée à Chartres, je suis restée environ 1h dans les bassins du complexe aquatique.

Mais, je sais que si je pouvais, je resterais bien plus longtemps. J’adore m’échauffer dans le bassin de 25 mètres. Quelques longueurs plus tard, quand je me sens prête, je file vers l’un des bassins de 50 mètres. Si la météo m’est favorable, j’en profite pour aller nager au soleil. Si les nuages sont de la partie ou toute autre intempérie, le bassin olympique en intérieur est mon meilleur ami. Ce jour-là, je me laisse tenter par le couloir du record du monde de Camille Muffat lors des championnats d’Europe en petit bassin. C’est motivant et émouvant de savoir qu’elle a elle-même écumé ces bassins.

Ce que j’adore à l’Odyssée, c’est qu’après avoir fait l’effort, vient le réconfort de l’espace ludique. C’est un instant de détente complet dans les bulles qui m’attend ! L’eau chaude repose mes muscles et j’en profite en général pour fermer les yeux tout en rêvassant. Si la motivation ne m’a pas abandonné, des water bikes me font de l’œil à proximité des bains à bulles. Pour terminer cette escapade aquatique, j’aime faire un tour dans la rivière sauvage. En famille ou entre amis, quand nous sommes d’humeur joueuse, nous tentons de la remonter à contre-courant. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça demande de l’énergie !

Ce que j’aime dans ce complexe aquatique à Chartres, c’est qu’en été comme en hiver, il a son charme. Lors d’une saison hivernale, j’ai pu goûter au bonheur d’être dans l’eau chaude tout en sentant des flocons de neige tomber sur ma tête. Ce fut une expérience autant insolite que magique. En un mot, ce fut unique !

Maintenant que j’ai eu l’occasion de faire le tour des bassins de l’Odyssée, une installation attire de plus en plus mon attention : l’espace plongée. S’initier à une activité subaquatique à Chartres, je trouve que cela a son charme. Il dispose d’une fosse de 20 mètres de profondeur tout de même ! Je ne l’ai pas encore testée mais promis, si j’ai l’occasion de faire un baptême de plongée sous-marine, je vous en parle.