-A +A

Un dimanche entre Maintenon et Chartres

Il est 10h30 ce dimanche matin, quand un élan de motivation m’envahit : il fait beau, un peu d’exercice ne nous ferait pas de mal.

Mes deux toutous fixent leur laisse avec insistance. C’est décidé, j’embarque mon compagnon à deux pattes ainsi que mes compagnons à quatre pattes pour une longue et relaxante balade dans la Vallée de l’Eure !

Balade au vert de Maintenon à Chartres

Au détour de l'Aqueduc de Maintenon, un chemin... 

Notre promenade débute dans le centre-ville de Maintenon, que nous quittons rapidement pour rejoindre la route secondaire menant à Saint-Piat. C’est une route tout ce qu’il y a de plus classique, à l’exception près qu’elle longe le somptueux aqueduc de Vauban. Si les arbres qui longent la route nous cachent partiellement cette vue, ils nous permettent toutefois de marcher à l’ombre.

C’est dimanche, nous ne sommes donc pas trop ennuyés par les voitures mais nous restons prudents et guettons avec impatience les sentiers piétons.

À la sortie de cette petite forêt, ce sont maintenant d’immenses prés et champs où s’ébattent joyeusement quelques chevaux d’un haras, qui s’offrent à nos regards.

Changé : entre mégalithes et oasis verdoyantes 

Quelques minutes plus tard, arrêt historique (je dirais même plus, préhistorique !), devant le musée des mégalithes de Changé. C’est pratique, les panneaux extérieurs permettent d’accéder aux informations même lorsque le musée est fermé !

Après cette petite pause, nous nous remettons en route et traversons le hameau de Changé à la sortie duquel un choix cornélien nous attend… Étangs à gauche ou bord de rivière à droite ? Certes, nous aurions pu faire les deux, mais notre énergie dominicale a ses limites ! Nous optons pour les bords de l’Eure et ses berges verdoyantes.

Prendre le temps de respirer en Eure-et-Loir

Quelques minutes de marche suffisent à nous couper totalement du monde et nous offrent une vraie bouffée d’oxygène.

Mis à part deux cygnes, un cheval et trois promeneurs, nous ne croisons personne, pour le plus grand bonheur de nos deux compères canins qui gambadent désormais librement. Tout est très calme et une incroyable sensation de sérénité se dégage de cet endroit. Chaque recoin semble avoir quelque chose à nous offrir. Ici, le bord d’un ruisseau s’abaisse pour nous rafraîchir les pieds (et les pattes !), là-bas, un joli lavoir, un peu plus loin, c’est un jardin ombragé que nous découvrons, idéal pour notre pique-nique !

Nous marchons depuis déjà deux bonnes heures quand nous rejoignons le centre-ville de Saint-Piat, des plus agréables, avec son moulin et sa place de petit village. Quand soudain, nouveau dilemme ! Prolongeons-nous la balade vers Jouy, à une heure de marche, où nous trouverons à coup sûr d’autres jolis étangs, lavoirs et moulins ? Ou cédons-nous à l’appel de la paresse en prenant une collation rafraichissante sur la terrasse de l’Auberge des Quatre Vents sur la place principale ? Sans surprise, la deuxième option l’emporte haut la main, c’est qu’il faut penser au retour qui nous attend…

Et je peux maintenant vous l’avouer, l’envie de rentrer en train m’a secrètement tentée l’espace d’un instant ! On dit que le plus dur est de faire le premier pas… Dans notre cas c’était tout à fait vrai, car une fois lancés, nous ne voulions pas voir cette promenade au vert se terminer.

Et qui sait ? Nous y retournerons peut-être dimanche prochain !

Quoi qu’il en soit, que vous soyez amoureux de la nature, en quête de verdure, ou simplement à la recherche d’une dominicale aventure, je suis sûre que cette balade vous enchantera autant que moi ! Si vous recherchez une autre idée de circuit verdoyant à réaliser avec votre animal de compagnie, n'hésitez pas à découvrir également la #chartrexperience de Véronique à Chartres

 

- Sylvanie (C'Chartres Tourisme)