Louis XIV

Madame de Maintenon fut son épouse secrète, entrez dans l’intimité du Roi Soleil et de sa « presque reine ».

L’histoire de la rencontre entre Louis XIV et de Madame Scarron

En 1660, Madame Scarron assiste à l’entrée officielle dans Paris de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche. On en ressortira un écrit : "La reine a dû se coucher hier soir assez contente du mari qu’elle a choisi." Le monarque ne l’aurait donc pas laissée indifférente.

Au cours de son premier mariage avec le poète Scarron, la future Madame de Maintenon a su se créer un réseau, à travers le salon ouvert par son mari dans le quartier du Marais. Du fait de sa personnalité, elle se fait remarquer pour son intelligence, son art de la conversation mais également sa discrétion. C’est à travers les relations qu’elle aura forgées qu’elle fera la connaissance de Françoise-Athénaïs de Montespan. En 1669, la favorite lui proposera de devenir la gouvernante des enfants illégitimes qu’elle a eu avec le Roi.

Ainsi, la veuve Scarron rentre dans l’intimité du roi. Lors de sa première rencontre avec celle-ci, dans un hôtel situé dans le village de Vaugirard, le Roi Soleil la trouve ennuyeuse. Par la suite, il s’habitue doucement à elle.

Le Roi Soleil, qui a beaucoup d’affection pour ses enfants adultérins, apprécie tout particulièrement l’attention presque maternelle que porte la veuve Scarron à ses enfants. Il dira même :

"Comme elle sait bien aimer, il y aurait du plaisir à être aimé d’elle" 

En effet, il va porter un nouveau regard sur elle lors du décès d’un de ses enfants illégitimes, sa fille aînée alors âgée de 3 ans. Il semble lire en Françoise une douleur plus vive suite à la mort de cet enfant, que dans sa favorite, Madame de Montespan. Une dévotion envers ses enfants qu’elle continue de montrer en accompagnant le duc du Maine à Barèges, afin que les eaux thermales puissent le soigner de sa boiterie. Elle le considérait comme le fils qu’elle n’avait jamais eu. 

Le mariage de Louis XIV et de Madame de Maintenon, sa "presque reine"

Ce n’est donc qu’au fil du temps que Louis XIV semble prendre goût à la dévotion et à la conversation pleine de bons mots de celle qu’on surnomma la Belle Indienne. En 1673, la jalousie de Madame de Montespan envers sa gouvernante est de plus en plus grande. Françoise d’Aubigné menace donc de démissionner. Preuve de l’attachement du roi, il met tout en œuvre pour qu’elle reste.

Jardins du château de Maintenon - © C'Chartres Tourisme (Groupement Martino)

Ainsi, forte de cette faveur royale, en 1674, la veuve Scarron devient Madame de Maintenon en achetant le marquisat et le domaine à Charles François d’Angennes, précédent porteur du titre. L’influence qu’elle porte sur le roi continue de grandir. Le Roi Soleil aspire davantage à de la tranquillité. Même s’il porte encore une certaine affection à Madame de Montespan, c’est finalement vers Madame de Maintenon qu’il finira par complètement se tourner du fait de l’affaire des poisons.

En 1676, le monarque dépêche son jardinier Le Nôtre aux jardins du château de Maintenon afin d’en dessiner les plans.

C’est en 1683, suite au décès de la Reine Marie-Thérèse d’Autriche, que Louis XIV et Madame de Maintenon se seraient finalement unis au château de Versailles lors d’une cérémonie morganatique. Ainsi, elle devenait son épouse mais non, sa reine. Il n’en reste pas moins qu’elle garde une grande influence sur le Roi Soleil qui vient quotidiennement dans son appartement donnant sur la cour royale.

Suite à son mariage avec Madame de Maintenon, Louis XIV va entreprendre certains aménagements dans le château de son épouse. En 1686, il lancera notamment des travaux d’agrandissements notamment de l’aile nord pour relier l’église Saint-Nicolas.

Le monarque, connu pour avoir eu de nombreuses maîtresses, aura fait avec Madame de Maintenon quelques pas vers une volonté de vertu. De part la volonté du Roi, elle ne pourra rester à ses côtés jusqu’à l’ultime instant de son règne.  

Découvrez le château de Maintenon, demeure de l'épouse du Roi Soleil...