-A +A

Les remparts de Chartres

Cité médiévale, Chartres dispose d’un patrimoine riche avec notamment des vestiges de ses anciennes fortifications.

Les fortifications de Chartres 

Avant le 12ème siècle, les fortifications de la ville se limitaient au cœur de ville. Elles couraient de la place de l’Étape-au-vin en passant par la rue Cendreuse et la place Châtelet. Par ailleurs, la cathédrale de Chartres était elle-même accessible qu’au travers de 9 portes. Appelées les portes du cloîtres, elles sont aujourd’hui matérialisées au sol et illuminées à la nuit tombée.

C’est au temps de l’évêque Fulbert que Chartres va devenir un foyer de formation intellectuelle et spirituelle. Une réputation qui se forgera au fil des ans pour connaître son apogée au 12ème siècle à travers l’Europe médiévale. Avec le développement de la cité, de nouveaux remparts ont été érigés enserrant ainsi les faubourgs de la ville sous le règne de Philippe Auguste. Cette enceinte médiévale comptait 12 portes ou poternes (petites portes) d’accès pour entrer dans Chartres, qui se scindait désormais en 2 parties : ville haute et ville basse. Les entrées les plus importantes étaient la Porte Châtelet, Saint-Jean, Drouaise, Guillaume, Morard, Saint-Michel et des Épars.

 

Voir les vestiges des remparts de Chartres aujourd’hui

De nombreuses traces des anciennes fortifications de la ville sont encore visibles de nos jours. L’un de ces principaux vestiges est l’incontournable Porte Guillaume. Cependant, ce n’est pas le seul témoignage du passé à nous être parvenu. En effet, la plus grande partie basse des remparts de Chartres est encore à la vue de tous le long des boulevards à partir de la place Morard. Par ailleurs, une autre tour issue de ces anciennes fortifications se dresse encore face au square Anne Franck.

Prenez le temps d’observer les moindres recoins de Chartres ! D’autres petits vestiges de ces remparts se cachent à travers la ville. On peut les voir à l’arrière d’une brasserie comme au Marigny, par exemple, mais aussi dans un parking souterrain comme à la place des Épars où l’on peut en observer au premier niveau du parking Q-Park.