Jean Moulin - Monument commémoratif

Site et monument historiques à Saint-Georges-sur-Eure

Chartres Tourisme - Camille Ansquer
Chartres Tourisme - Camille Ansquer
Chartres Tourisme - Camille Ansquer
Chartres Tourisme - Camille Ansquer
  • Jean Moulin (1899-1943), résistant français et préfet d'Eure-et-Loir, est un des bras droit du Général de Gaulle. Déchu de ces fonctions par le gouvernement de Pétain, il est arrêté en 1943 par la Gestapo et mourra dans le train qui le conduit en Allemagne pour y être interrogé.

    Jean Moulin (1899-1943), résistant français et préfet d'Eure-et-Loir, est proche du Général de Gaulle. Son premier acte de résistance se déroula à Chartres où il refuse d'accuser un groupe de tirailleurs sénégalais d'avoir commis des atrocités alors qu'il sait que ce sont des victimes de bombardements allemands. Déchu de ces fonctions par le gouvernement de Pétain, il rencontre De Gaulle à Londres qui le charge de créer le Conseil National de Résistance en France. Connu sous le nom de Max, il est arrêté à Caluire-Cuire le 21 juin 1943 par le chef de la Gestapo Klaus Barbie suite à une dénonciation. Il sera torturé avant d'être envoyé par le train en Allemagne pour subir de nouveaux interrogatoires. Il mourra dans le train le 8 juillet 1943. Un monument commémoratif est visible à La Taye.

  • Tarifs
  • Gratuit